[parodies]le topic des détournements de chanson

Si vous voulez porter un appareil auditif...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Hébus
master of ghoul
master of ghoul
Messages : 4898
Inscription : sam. mars 27, 2004 6:04 pm

[parodies]le topic des détournements de chanson

Message par Hébus » jeu. janv. 12, 2006 10:30 am

Cette section prenant gentiment la poussière, il est temps de le relancer par un chtit topic marrant comme à Phalompe on peut savoir les faire :-P

Comme indiqué dans le titre, ceci sera consacré

*roulements de tambour*


aux parodies de chanson !
L'idée: vous connaissez une chanson connue (ou moins) a connu une voire plusieurs parodies ? Venez nous le faire partager ici !
Lyrics, mp3 ou (encore mieux), clip vidéo si applicable et votre eau pignon, faites tout péter ! :twisted:

Petite note: ceci sous-entends que la chason soit "tirée" d'un exte original, plus ou moins sérieux au départ. Donc à priori, la chanson du Kholkoze ou "Yatta" n'entrent pas dans cette rubrique, mais un topic consacré serait la bienvenue aussi.
Dernière modification par Hébus le jeu. janv. 12, 2006 10:40 am, modifié 1 fois.
GOVOU L'ENVOIE EN L'AIR, BENZEMA L'A­ RETOURNE, RIBERY TIRE : ET PUUUTE !

Avatar de l’utilisateur
Hébus
master of ghoul
master of ghoul
Messages : 4898
Inscription : sam. mars 27, 2004 6:04 pm

Message par Hébus » jeu. janv. 12, 2006 10:34 am

On va commencer par "une valeur sûre", du duo Gigot-Robles.
Je vous laisse deviner la chanson originale. :P
La tribu de rastas

Quand je souffle on se voit à peine
Y'a carrément plus d'oxygène
J'me roule une dernière tranche d'Edam
Et pis j'ai plus les yeux qui tiennent
Hakik, le fil du vieux Chichon est venu me chercher
Mais comme il était fin détruit, il a eu du mal à m'trouver
C'est lui qu'a la recette
Et pis les six boulettes,
C'est lui qui taille les feuilles y sait même pu où les mett'
On roule au parmesan, au gingembre, au gruyère
aux épinards si on a rien, c'est bon pass' qu'y a du fer,
Toute la tribu s'est réunie dans la pieule à Samir,
Mais comme il a paumé les clefs y a plus moyen de sortir,
Et y a son frère couché par terre dans un état de Zen
Qui voit des nains qui poussent petits tout rouges avec des ailes
Dans tout l'étage j'entends son vieux qui braille
On y a tiré le papier water c'est pour rouler la paille
C'est bien la première fois qu'on voit son frère hurler comme ça
Il est vraiment pas digne de la tribu des rastas

Dans la vallée des rastas dans la vallée oh oh
On voit pousser des bigorneaux
Dans la vallée des rastas, dans la vallée oh oh
La brume ne vient pas d'en haut

Après quelques émanations torrides on était cuit
On a même vu quelques lapins se taper un parapluie
Putain c'était terrible, on ne voyait que des ombres
Et pis les lapins revenaient toujours en surnombre
Mes frères grimpaient l'un après l'autre au-dessus de l'amoire
Pour bien arroser la moquette à grands coups d'arrosoir
On a jamais rien fait poussé ce n'était pas la peine dans la cuisine

On a trouvé un sachet
de verveine
J'entends des sirènes
J'ai mangé mon peigne
T'as les cheveux qui saignent
T'as les bras qui traînent
J'entends des sirènes
pis maintenant j'les entends plus
Faut que j'arrête la verveine,
c'est ça qui t'fout des hallus

L'hallu a continué comme ça
jusqu'au soleil couchant
Et pis toute cette fumée
qui s'échappait en s'échappant
Il faudrait qu'j'ouvre la f'nêtre, on va quand même pas crever là
Ce s'rait vraiment pas digne de la tribu des rastas

Dans la vallée des rastas dans la vallée oh oh
On voit pousser des bigorneaux
Dans la vallée des rastas, dans la vallée oh oh
La brume ne vient pas d'en haut

A la fin de la journée un mec à défoncé la porte
On a voulu la sauver c'était top tard elle était morte
Des gars ont débarqué avec leurs jolis casques en fer
Et pis des gros tuyaux des rouges des bleus des jaunes des verts
Ils s'arrosaient par terre je ne comprenais pas
Vu qu'on avait essayé hier et pis ça marchait pas
Quand j'ai mieux vu les gars la autour de moi
La fumé qui s'est échappée a déclenché l'alarme
On était déjà bien déjantées, ça f'sait un vrai vacarme
J'étais fini je voyais la marée monter
Y'a plus d'espoir, c'est sûr qu'on va crever noyés
Mais heureusment d'un coup ils ont arrêté leurs fontaines
On a roulé leur tuyaux pendant qu'ils coupaient leurs sirènes
Ils nous ont même offert leurs haches comme on n'en avait pas
Ils sont devenus dignes de la tribu des rastas

Dans la vallée des rastas dans la vallée oh oh
On voit pousser des bigorneaux
Dans la vallée des rastas, dans la vallée oh oh
La brume ne vient pas d'en haut

He Pops ... Encore une fois... Excuse

Dans la vallée des rastas dans la vallée oh oh
On voit pousser des bigorneaux
Dans la vallée des rastas, dans la vallée oh oh
La brume ne vient pas d'en haut

He encore une fois... J'ai plus envie

GOVOU L'ENVOIE EN L'AIR, BENZEMA L'A­ RETOURNE, RIBERY TIRE : ET PUUUTE !

Soulnchain
~ ectoplasme de blob ~
~ ectoplasme de blob ~
Messages : 21
Inscription : mar. juil. 01, 2008 7:54 pm
Localisation : E.T.A way of life

Message par Soulnchain » mer. août 20, 2008 8:39 pm

déterrage de topic

Bon assez connu chez les pochtron metaleux mais avec les lyrics :
http://www.youtube.com/watch?v=eXqlv9IitqQ
no brain no pain !

Répondre